06 61 51 21 57

☉ Blanche/Chaptal Paris 9

 

☉ Blanche/Chaptal Paris 9

 
06 61 51 21 57

Aider les ados à révéler leurs talents

Psycho

 

L’an dernier, mon fils -de 16 ans à l’époque- a participé à un séjour de vacances un peu spécial.

Durant une semaine, en région parisienne, il a intégré un groupe d’ados de 15 à 20 ans en immersion complète, avec une équipe encadrante, sur le thème « CeQueJeVeuxFairePlusTard ».

 

CeQueJeVeuxFairePlusTard, révélateur de talents…

Nés de la volonté et de l’expérience de Marina Barreau, ex d’HEC et détentrice d’un diplôme de Psychomotricité, consternée par les chiffres du décrochage scolaire, ces séjours pour ados, pas forcément en mal d’orientation, ont plusieurs objectifs :

 

Révéler le potentiel de jeunes qui doutent d’eux-mêmes et qui, souvent à leur insu, fourmillent de talents qui ne sont pas valorisés dans le cadre scolaire

Apprendre à fonctionner avec les autres, dans le respect de soi-même et de ses différences et de celles d’autrui

Créer un climat de bienveillance qui fasse sauter le verrou des inhibitions, et permette à chacun d’exprimer ce qu’il est réellement, ce à quoi il aspire, de révéler son univers personnel et de permettre aux autres d’y accéder

En quoi consiste la méthode CeQueJeVeuxFairePlusTard ?

 

Le concept de CeQueJeVeuxFairePlusTard a été soigneusement mis au point par Marina Barreau, et sa fille Julia, diplômée d’ESCP Europe, aujourd’hui épaulées par une équipe formée à la méthode, méthode qui s’appuie sur les neurosciences et la psychologie cognitive.

 

Les participants, après une première prise de contact et présentation du groupe, vont être amenés au fil du séjour, à pratiquer de nombreux exercices et jeux de rôle, visant à identifier les traits dominants de leur personnalité et la façon dont ils fonctionnent dans leur rapport aux autres, à leur quotidien, à l’environnement scolaire.Les résultats obtenus permettent d’identifier leurs motivations profondes, de confirmer ou d’infirmer des premières idées de futur professionnel, de révéler des aptitudes inexploitées ou cachées, qui peuvent être le déclencheur d’un parcours d’études ou d’un éventuel changement de trajectoire.

 

Essentielles pour les jeunes, les notions de confidentialité et de bienveillance président au séjour, et leur permettent de s’exprimer et se dévoiler en pleine confiance, sans crainte du regard ou du jugement d’autrui, et sans aucune influence extérieure. Ils apprennent à respecter ainsi leurs différences, et à interagir entre eux dans ce respect constant.


La « Soirée des Talents »du milieu de semaine est un encouragement supplémentaire à parler de ce qu’ils sont vraiment : ils animent cette soirée en présentant la passion qui les anime, l’un un sport, l’autre un instrument, une matière scolaire, un passe-temps ou un loisir qui prend beaucoup de place dans leur vie, la cuisine, l’astronomie, un style musical, la nature, une collection, un écrivain ou un artiste…

Une notion de groupe qui se forme en seulement 5 jours

Réticent à son arrivée, comme la plupart des jeunes amenés sur le lieu de séjour par leurs familles respectives, mon fils a vite pris ses marques : au premier appel du lendemain, j’ai senti qu’il ne fallait pas le déranger, qu’il était très occupé et que oui, « c’était cool ».

 

A la fin du séjour, lors de l’accueil des parents qui ont droit à une soirée spéciale durant laquelle les jeunes présentent le contenu de leurs activités durant la semaine, j’ai été surprise de constater les liens soudés en si peu de temps entre ces jeunes. Des liens bien plus intenses que ceux noués en colonies de vacances traditionnelles… comme si l’état d’esprit et les confidences qu’ils avaient faites chacun et qu’ils avaient reçues, avaient tissé des liens presque familiaux entre eux.

 

Solidaires les uns des autres, à l’aise dans leur présentation aux parents, ils ont tous eu un rôle à jouer : théâtre d’impro, résumé d’une activité,projection de films illustrant les temps forts, explications de la méthode et des supports mis à leur disposition, jeux de questions/réponses avec les parents présents… se sont répartis à équité entre tous les jeunes.

 

Etonnamment ceux repérés comme les plus timides (à priori !) à leur arrivée, semblaient métamorphosés et sortis de leur réserve naturelle. Les plus à l’aise laissaient naturellement de la place aux autres pour s’exprimer, tout en gardant leur facilité à communiquer au bon moment. Tous ont été unanimes sur ce que le séjour leur avait apporté : une confiance en eux atteinte, retrouvée ou décuplée, davantage de certitudes sur ce qu’ils étaient vraiment, des idées pour leur avenir, une légitimité à revendiquer leurs aspirations, à exprimer leurs désirs.

 

Pour l’anecdote, aucun d’entre eux ne souhaitait rentrer chez lui à l’issue de cette dernière soirée, et les contacts virtuels ont immédiatement suivi le départ et se sont prolongé plusieurs mois ! Les jeunes qui ont fait  cette expérience se sentent, quelle que soit la durabilité des amitiés nouées, membres d’une même communauté. Ils entretiennent avec facilité leur réseau : certains sont même volontaires pour présenter les séjours CeQueJeVeuxFairePlusTard sur les salons étudiants !

Comment redonner la pêche à son ado

En arrivant à CeQueJeVeuxFairePlusTard, mon fils avait déjà une idée quant à son avenir professionnel.L’observation réalisée par l’équipe in situ, les jeux de rôles, le théâtre d’impro, l’expression corporelle et autres exercices(rythme, musique…) ont permis de conforter cette idée, et de le projeter dans un futur qui pour la première fois, prenait forme. Le soutien du groupe par rapport à son choix et la personnalité qu’il avait librement exprimée l’ont fortement encouragé à poursuivre et à persévérer dans la découverte de lui-même et son épanouissement personnel.

D’autres ados, en véritable rupture scolaire ou vivant des situations pour certaines plus graves, comme par exemple le harcèlement au collège et au lycée, ont retrouvé lors du séjour ce dont ils étaient privés depuis plus ou moins longtemps : des regards bienveillants, une attention vraie, des encouragements à ne pas laisser les autres décider pour eux, et à cultiver leurs propres ressources pour faire face aux critiques, s’intégrer – ou pas – à un groupe inconnu ou très différent de leur personnalité profonde.

Des armes précieuses à l’heure de l’orientation, et dans cette période de la vie où l’adolescent, en pleine mutation, se sent parfois si désarmé face aux défis qui l’attendent et au milieu des autres.

 

CeQueJeVeuxFairePlusTard organise des séjours durant toutes les vacances scolaires, des WE familles ou parents, à Paris,Lyon et Bordeaux. Son équipe effectue des présentations régulières dans le cadre du CIDJ à Paris (Centre de Documentation et d’Information Jeunesse). Le concept se déploie désormais à l’étranger : récemment, Julia Barreau a animé une session de présentation au Lycée français de Bangkok.


 

CeQueJeVeuxFairePlusTard


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Skype